Le Théâtre est né en Grèce, au VIe siècle av JC, lors de fêtes pour célébrer le Dieu Grec Dionysos.

 

L’étymologie du mot « Théâtre »

Vient du grec « theatron »  et du latin « theatrum ».
Ce mot signifie « théâtre, lieu de représentation  » et vient du verbe grec « theaomai » qui signifie « regarder, contempler ».

Le mot désignant le lieu où se déroule les pièces de théâtre est apparu en français en1213.

Le sens « art du théâtre » est apparu entre 1381 et 1389.

 

Les premières représentations Théâtrales

Une représentation Théâtrale se déroulait comme cela à l’époque :

Un chanteur se détache du choeur et répond, puis un acteur donne la réplique au chœur (l’ensemble des chanteurs).

D’autres acteurs seront introduits par la suite grâce à Eschyle et Sophocle.

Les sujets des représentations font une part belle à la mythologie. Par la suite, le théâtre devient très contemporain et témoigne du changement dans la Cité.

Les tickets n’étaient pas chers voire gratuits, le but étant de se retrouver tous ensemble.
Le théâtre grec se joue en plein air.

Sur scène, il y a un Choeur et des acteurs, au nombre de trois maximum. Le premier rôle qu’on nomme « Le protagoniste » est très important et célèbre. Les deux autres acteurs ne sont pas nommés et sont moins importants.
Les costumes étaient très voyants (faciles à voir pour le public). Les acteurs portaient souvent des masques afin de jouer des personnages féminins, de jouer différents rôles et d’amplifier leur voix.

Les pièces, au VIeme siècle, sont représentées une seule fois et participent à un concours qui dure quatre à cinq jours.

Par la suite, les pièces qui ont remporté un concours sont rejouées et deviennent des pièces de répertoire que nous connaissons aujourd’hui.

Le jeu théâtral était avant, un jeu … tout simplement ! Costume, texte et interprétations, tout cela était fait avant tout pour s’amuser !