Le Théâtre et l’Improvisation.

670px-Know-the-Difference-Between-Love,-Infatuation-and-Lust-Step-6

Vous vous êtes sûrement déjà interrogé sur la place de l’improvisation dans le Théâtre… Mais quelle est finalement son importance dans une pièce ou une performance ? Comment l’intégrer et comment la maîtriser ? Quel est son impact sur le public ?

Le sens commun, le vôtre aussi peut-être, penserait aisément que Théâtre et Improvisation se mêlent souvent, au point de ne plus pouvoir se dissocier…

Mais l’Improvisation, en devenant une discipline officielle, nous prouve que ce couple n’est pas inséparable ! Alors, quelles sont les différences entre Théâtre et Improvisation ? Quelles sont les limites de cette union ?

La place et le rôle de l’improvisation dans le Théâtre.
Lors des répétitions, l’acteur obéit aux exigences du metteur en scène.
Le comédien rajoute également sa touche personnelle, son avis et son ressenti.
La création d’une pièce est avant tout un travail d’équipe et de « feeling ».

Comment s’effectue cette collaboration ?
Certains metteurs en scène n’accepteront jamais que le comédien modifie le texte, par contre ils peuvent lui laisser une part de liberté dans les déplacements.
D’autres metteurs en scène vont être au contraire très tolérants aux changements de dialogues mais les déplacements doivent être calculer au millimètre près.
Voici deux exemples mais il y en a pleins d’autres. Ainsi, le comédien connaît les frontières entre le jeu demandé, et le jeu improvisé grâce aux répétitions.

L’improvisation sur scène vue de l’extérieur…
Lors de la représentation, seuls les acteurs et le metteur en scène peuvent détecter immédiatement l’improvisation lors de la performance.
Le public, quand à lui, ne saura pas quand l’improvisation commence et quand elle se finit exactement, juste une vague idée. En effet, lorsque le comédien sort de son cadre et laisse le personnage totalement libre de ses actes, alors la pièce prend une tout autre dimension. Il y a une sorte de complicité qui se forme avec le public et un lien intime se crée. Le public est en train d’assister à une représentation inédite offerte par le comédien.

L’improvisation sur scène vue de l’intérieur…
Des exercices d’improvisation sont faits régulièrement lors de cours de Théâtre.
Du point de vue de l’acteur, l’improvisation est son filet de secours qu’il doit gérer pour deux situations :
-Le dépassement de soi : le comédien se laisse totalement habité par le personnage qu’il en arrive au point d’oublier qui il est vraiment et de sortir un peu du texte.
-Le « décrochage » : malgré le travail fourni par l’acteur préalablement, il peut être victime de « trous noirs ». Pour rebondir et ne pas perdre le personnage, la gestion de l’improvisation devient essentielle pour retrouver le fil du script.

Cette part d’improvisation et le jeu d’acteur est un magnifique mélange permettant au Théâtre d’être un art vivant et qui se renouvelle.
L’improvisation est cette part de liberté qui permet au Théâtre d’être imprévisible et encore plus vivant.

Son importance ?
L’improvisation n’est pas essentielle dans une pièce. Mais elle donne une touche de sensibilité et d’authenticité indémodable.
Une pièce sans improvisation et très bien jouée, c’est un vrai régal !
Une pièce avec improvisation et très bien jouée, c’est un moment exceptionnel !
Une pièce avec improvisation hors sujet… cela devient un peu compliqué.

Reste que l’improvisation au théâtre est un moment rare, court, intense et authentique. Il ne faut jamais forcer la venue d’une improvisation sinon l’effet inverse se produit.
Un moment d’improvisation est un moment d’inspiration , il faut donc respecter sa présence, comme son absence.

La règle ?
Tout acteur peut improviser tant que cela n’entache pas le bon déroulement de l’histoire, le timing de la pièce et le jeu des autres acteurs.

L’Improvisation : un Art à part entière.
L’improvisation a son propre show et une discipline à part entière.
Elle peut être sous différentes formes : Match d’improvisation ou Cabaret d’improvisation.
Durant le spectacle, le public assiste à une performance d’équipe composée : d’un maître de cérémonie, d’un arbitre, et d’une équipe d’improvisateurs.
A l’aide de thématiques et de règles imposées, l’équipe a 20 secondes pour discuter de la trame (c’est le cocus). Il peut y avoir un coach dans l’équipe.
Une improvisation dure 1 à 2 minutes selon le choix de l’arbitre et du maître de cérémonie.
C’est une discipline très stricte, le règlement doit être respecté rigoureusement. La performance des improvisateurs est structurée par cette dernière mais est également forgée par leur imagination.

Les différences et les points communs entre le Théâtre et l’Improvisation :

Improvisation

Théâtre

Les personnages

Caricature Soi

Temps de l’histoire

Quelques minutes Plus ou moins une heure

Script

Aucun Oui

Jeu

Exagération

Gros

Vrai sentiment

Subtil

Les bases

Techniques et règles Préparation du personnage

=

Improvisation et Théâtre

L’acceptation

Vivre l’instant présent intensément

Le plaisir de jouer

L’incarnation